Atelier populaire du 25 mai 2011

Ce mercredi 25 mai 2011 a eu lieu, salle du parc des Colombophiles, un nouvel atelier populaire permettant aux habitants de la roue de discuter des projets d’aménagement du quartier…

Commencement des concertations populaires

Au départ, Béliris propose d’injecter la somme de deux millions et demi d’euros afin de financer la rénovation de quelques zones du quartier de la roue (ex: place ministre Wauters,…). Face à ce don du ciel, la commune lance des ateliers populaires afin que les habitants puissent émettre leurs avis et peut-être influencer les aménagements à venir. Après à peu près deux ans de concertations, tantôt houleuses, tantôt plus réjouissantes, les plans finaux se dévoilent et les travaux pratiques sont en passent de commencer.

Compte rendu du 25 mai

Une trentaine d’habitants concernés par le quartier, quatre ou cinq hommes et femmes politiques et un animateur, voici le cocktail qui s’était donné rendez vous ce mercredi à l’heure du souper. Un peu remuant à certain moment, le mélange a débouché sur des concrétisations annoncées  et sur des rendez-vous à venir.

Uzine vs patch

Premier sujet abordé, l’Uzine et son agora space. Depuis six ans, ce service de prévention installé place ministre Wauters accueille des jeunes du quartier de la roue. « A travers des ateliers photos, des valorisations artistiques, le but est de travailler avec les jeunes, d’écouter ce qu’ils disent » souligne Philippe, animateur. A l’avant de la scène, micro aux lèvres, il présente accompagné de trois jeunes le projet Uzine vs patch. Patch? En réalité il s’agit du surnom du terrain de football/basket situé dans le parc des colombophiles. Cet espace est le lieu de rencontre de nombreux jeunes du quartier. Etant donné son état de dégradation (sols abimés, planches manquantes,…), une demande de réhabilitation est lancée. Réaménagement du terrain, fontaine avec eau fraîche ainsi qu’un luminaire capable d’éclairer les matchs endiablés jusqu’à 22h sonnante sont les revendications formulées par les jeunes de l’Uzine. Le patch cassé, ces derniers ne fréquentent plus le terrain et préfèrent la place Wauters, ceci engendrant des perturbations sonores pour les habitants de la zone. D’après les responsables politiques présents, le dossier réaménagement patch est dors et déjà bloqué et passe devant le conseil communal. Il devrait voir le jour d’ici peu.

Initiative à souligner pour l’Uzine qui nous patch une bonne dose de citoyenneté!

Parc des Colombophiles

Le réaménagement du parc des colombophiles est un casse tête! Avec son air de moitié relooké, il se demande quand aura lieu son dernier coup de peigne. Malheureusement, il va falloir attendre…le terrain vague situé après l’allée de peupliers, qui soit dit en passant offre un petit côté respirant et agréable, a encore de beaux jours devant lui. En réalité, cet espace n’appartient pas à la commune mais au port de Bruxelles. L’implantation d’une ère de jeux est tout de même prévu  à cet endroit. Ce futur eldorado des 6-12 ans aura pour thème l’eau et verra sans doute le jour une fois les violons des différents joueurs accordés.


RER-faune-flore

Dernièrement, une série d’espaces verts (arbres parfois centenaires) se sont faits raser pour cause d’agrandissement des voies du RER. Ce constat a été notamment  relevé par deux habitantes du quartier, allant dans le sens d’une déclaration faite par une représentante politique. A t’on pensé à la biomasse? Va t’on replanter? A ces questions, la commune ne sait que dire. Une étude d’incidence a bien été menée, mettant au jour la faune et la flore présente dans les espaces verts bordant les voies de chemin de fer. Mais cette étude n’a eu que peu de poids face aux agissements d’Infrabel, en charge des travaux du RER. « La décision vient du fédéral, toute la hiérarchie se met en route! » déclare, la mine impuissante, un des responsables techniques communaux. Et à la question de la re-plantation de répondre « Il n’y aura plus d’arbres à hautes tiges mais des talus aménagés« .

Toujours d’après le responsable communal, « Infrabel voulait exproprier sur 20 mètres de chaque côtés de la voie existante. La commune a dit non et a réussi à limiter les dégâts« .

Réaménagement des rues

Sous les yeux des habitants se dévoilent les plans des futurs réaménagements de la place Wauters ainsi que de la rue des droits de l’homme. Ces transformations sont sujettes à vives contestations, notamment à cause des délimitations parkingsQuoi qu’il en soit, ces projets sont à l’enquête publique et ne peuvent plus être modifiés. Le système du woonerf (mise à niveau générale comme à la place de la roue) sera mis en vigueur dans les rue (ex: rue des droits de l’homme) mais ne sera pas appliqué à la place Wauters. Les rues auront des places de parkings alternés avec des bacs fleuris et des arbres. Un avaloir se trouvera au centre de celles-ci. Les habitants demandent la plantation d’arbres non allergisants.

Places de parkings

D’après un habitant, le réaménagement futur des rues laissera orpheline plus d’une voiture de résidant. Selon lui, il manquera des places pour environs 115 voitures. Argument démenti par la commune, dans une présentation chiffre à l’appui au demeurant pas très convaincante... L’avenir nous dira qui a raison. Raison ou tord, soulignons l’intervention de cette  habitante, proposant un passage graduel en douceur vers les nouvelles réglementations bientôt en vigueur.

Apologie de la roue

Pour terminer, l’échevine des travaux publics a souligné la chance des propriétaires de la cité-jardins. En effet, le quartier est en plein essor et  les prix des maisons vont bientôt, selon ses dires, décupler. « Il est clair que nous avons laissé trop faire mais c’est le moment de faire des règles applicables à tous. Aujourd’hui les maisons de la roue se vendent à 8000000 de francs. Imaginez les touristes venant visiter le quartier« ,… A ces dires, un habitant a préféré prendre la porte. Amadouer les gens en parlant d’argent! C’est ridicule, dit-il, nous n’habitons pas dans un musée…

Serais ce l’avenir du quartier…Une vitrine à trois minutes de la gare du midi…affaire à suivre

Maisons murées et parc de la pleine des loisirs

Le sujet des maisons récemment murées par le foyer anderlechtois n’a été relevé qu’en toute fin de réunion. Sans précision aucune, la commune dit s’occuper du problème…

Concernant l’état déplorable de l’espace de jeu pleine des loisirs, les réclamations ont été entendues. Ce thème sera abordé lors d’une prochaine réunion…

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s